Accueil ASSURANCE AUTO Comment fonctionne une assurance temporaire ?

Comment fonctionne une assurance temporaire ?

La durée de validité d’un contrat d’assurance classique est d’une année, avec la possibilité de le reconduire, si l’assuré le désire. Cependant, dans certains cas, les conducteurs n’utilisent un véhicule que pour une durée bien spécifique, qui est généralement courte. Ainsi, la souscription à un contrat d’assurance auto classique n’est pas la solution idéale. Face à cela, en France, les assurances proposent des contrats d’assurance temporaires, aux conducteurs, pour leur fournir une protection adaptée à leur besoin limité. Toutefois, il faut savoir que ces types de contrat sont également disponibles dans bon nombre d’autres domaines. Dans cet article, on vous présente le concept d’une assurance temporaire et comment elle fonctionne. 

Le concept d’assurance temporaire

Un véhicule doit obligatoirement être couvert par une assurance, au minimum avec la garantie responsabilité civile, pour que son conducteur puisse circuler en toute liberté. Ainsi, cela vaut également pour les conducteurs ne l’utilisant que périodiquement. Dans ce cas, les compagnies d’assurance proposent une solution de contrats spécifique aux besoins temporaires. En effet, le conducteur peut procéder à la souscription au contrat d’assurance temporaire dont la durée va d’une journée à 3 mois maximum. Ainsi, lors de la signature du contrat, l’assureur vous indique que la protection est effective et que vous pourrez rouler en toute légalité avec votre voiture. 

Cependant, il est important de ne pas confondre l’assurance temporaire avec l’assurance provisoire. En effet, cette dernière est considérée comme un pré-contrat. En effet, l’assureur la met en place pour le conducteur le temps que son contrat classique puisse être effectif. Ainsi, l’assureur aura le temps d’étudier et d’examiner votre dossier tout en ayant la protection et les garanties nécessaires pour votre protection et celle des tiers et votre véhicule. 

Contrat d’assurance temporaire

Les motifs de souscription à une assurance temporaire

L’utilité de l’assurance temporaire peut être indiquée dans divers domaines. 

  1. La location de véhicule

    Pour les personnes qui désirent louer un véhicule, que ce soit pour une virée ou un déménagement, une couverture est incluse dans le contrat de location. Cependant, il peut arriver que le type d’assurance contracté ne vous offre qu’une protection de base. Ainsi, de nombreux risques, et les dommages qui pourraient en découler, ne seront pas couverts par l’assistance contracter. 

    La location de véhicule

  2. L’emprunt d’une voiture

    Lorsqu’un proche vous emprunte son véhicule, l’assurance classique qui le protège, ne sera pas valable pour vous. Sauf s’il a souscrit à une assurance prêt. Toutefois, cela est assez rare, car le prix de son assurance augmente. Ainsi, pour vous protéger, en cas d’accident, les assureurs proposent des offres de protection à courte durée

  3. Un voyage à l’étranger avec votre véhicule

    Si vous comptez réaliser un voyage à l’étranger, avec votre voiture, assurez-vous que le pays visité soit couvert par votre assurance auto classique. Si ce n’est pas le cas, souscrire à une assurance est indispensable. Cependant, le prix d’une assurance auto à l’étranger est une solution coûteuse. Face à cela, il est conseillé de recourir à l’assurance temporaire.

La durée de possession d’un véhicule n’influence en rien la probabilité qu’un accident se produise. En effet, ce dernier peut survenir à n’importe quel moment. Face à cela, le conducteur devra avoir une couverture adaptée à son profil. Ajoutez à cela qu’en cas de prêt de voiture, la souscription à une assurance temporaire, en votre nom, permettra d’éviter au propriétaire du véhicule un malus. 

Un voyage à l’étranger avec votre véhicule

Comment contracter l’assurance temporaire ?

De nos jours, plusieurs produits et services peuvent être réalisés en ligne. C’est notamment le cas de l’assurance temporaire. En effet, il vous sera possible de trouver toutes les informations en rapport avec ce type de contrat. Ainsi, l’assuré aura l’opportunité de :

  • réaliser une comparaison des prix des contrats ;
  • évaluer les garanties disponibles dans chaque contrat ;
  • prendre connaissance du montant des franchises ;
  • les pays couverts par son contrat d’assurance temporaire.

Contracter l’assurance temporaire

Dans la majorité des cas, les devis répertorient l’ensemble de ses informations. Une fois que vous avez sélectionné le plus approprié à votre profil, votre assureur vous demandera de présenter un certain nombre de pièces justificatives, tels que :

  • la copie du permis de conduire ;
  • le RIB ;
  • la copie de la carte d’identité ;
  • la carte grise.

Dès que vous aurez signé le contrat d’assurance temporaire, la couverture du véhicule est immédiate. Ainsi, dans le cas d’une souscription physique, l’attestation vous sera remise à la signature. Pour le cas d’une souscription en ligne, elle vous sera envoyée par courrier. 

Est-il obligatoire de souscrire à une assurance habitation avant la signature de l’acte de vente ?

De nombreuses démarches administratives doivent être mises en place pour vendre un logement ou en acquérir un. En effet, tant l'acheteur doit vérifier certains...

Comment résilier son contrat de gaz ?

La décision de changer de fournisseur d’énergie (gaz ou électricité) peut être issue de la volonté de profiter de meilleurs tarifs ou suite à...

8 chevaux fiscaux correspondent à combien de chevaux ?

La connaissance de plusieurs données spécifiques sur un véhicule est nécessaire avant de l’acheter ou au moment de la réalisation de la carte grise....

Quelle mutuelle pour un demandeur d’emploi ?

La Sécurité sociale ne cesse de réduire ses remboursements. Face à cela, la population se retrouve contrainte d’opter pour une couverture complémentaire santé. Néanmoins,...

Comment trouver une mutuelle dentaire qui rembourse à 400% ?

Le taux est la valeur la plus utilisée pour déterminer le niveau de remboursement d’une mutuelle santé. Ainsi, le coût de la cotisation est...