Accueil DÉMARCHES Découvrez les divers types d'assurance professionnelle

Découvrez les divers types d’assurance professionnelle

De nos jours, les risques auxquels font face les entrepreneurs sont nombreux. En effet, il y a eu le risque de pandémie en 2019 auxquels personne ne s’attendait. Nous pouvons également citer le risque considérable que représentent les hackers. Face à cela, pour vous assurer que votre entreprise ne soit pas en péril et que votre entreprise soit pérenne, il est essentiel de souscrire à un certain nombre de contrats d’assurance. Certaines sont obligatoires et d’autres sont facultatives. Pour choisir celles qui vous sont indispensables et éviter de perdre de l’argent, tout en profitant d’une bonne protection, retrouvez dans la suite de ce guide les types d’assurances qu’il faudra absolument contracter. 

Sommaire:

La souscription au contrat d’assurance des biens

L’assurance principale que les chefs d’entreprise doivent absolument contracter est sans conteste celle qui permet de fournir une protection contre l’ensemble des risques extérieurs. En effet, l’assurance des biens offre une protection complète pour les biens de votre entreprise, si un dommage naturel ou un vol venait à se produire. 

Vous devez savoir que vous n’avez aucune obligation concernant la souscription à cette assurance. Cependant, les entrepreneurs ont tout intérêt à y souscrire. Cela est dû au fait qu’elle représente l’unique alternative pour recevoir une indemnisation si votre stock ou votre matériel venait à se dégrader ou à être perdu. 

Pour finir, avant la souscription, vous devrez étudier en détail votre contrat pour vous assurer qu’il comprenne toutes les garanties permettant de couvrir les principaux dommages auxquelles s’expose votre entreprise selon : 

  1. la localisation ;
  2. l’activité ;
  3. la valeur des biens présents dans les locaux de l’entreprise. 

La souscription au contrat d’assurance des biens

Prendre une assurance responsabilité civile professionnelle

Cette assurance n’est pas obligatoire également. Néanmoins, en y souscrivant, votre entreprise pourra bénéficier d’une protection contre les risques matériels, corporels ainsi qu’immatériels. Cette protection s’applique également à vos employés, aux fournisseurs et aux clients pendant votre activité et une fois les produits livrés. 

Cependant, vous devez savoir qu’il n’existe pas un unique tarif pour le contrat responsabilité civile professionnelle. En effet, ce dernier est fixé en fonction du chiffre d’affaires de votre société ainsi que la nature de votre activité. D’ailleurs, dans le cas des TPE, elles pourront profiter d’une prime forfaitaire. 

L’importance de l’assurance responsabilité civile pour l’entrepreneur

Si un tiers subit une faute, ce sera à l’entreprise de tout assumer. Toutefois, dans le cas de l’engagement de la responsabilité personnelle de l’entrepreneur, le remboursement devra se faire en faisant appel à ses propres biens. Ainsi, si quelques dispositions législatives ne sont pas prises en compte, ou que le réglementation n’a pas été respectée, ce sera au dirigeant d’assumer les retombées. 

Face à cela, en souscrivant à la responsabilité civile du dirigeant, l’indemnisation sera à la charge de votre assureur. 

L’importance de l’assurance responsabilité civile pour l’entrepreneur

Le contrat de protection pour les pertes d’exploitation

Les entreprises ont tendance à négliger l’assurance des pertes d’exploitation. Cependant, c’est un contrat qui est essentiel pour que votre entreprise puisse survivre à la survenance d’un sinistre considérable qui causerait l’arrêt de l’activité. 

Ainsi, c’est une clause qui permet à l’entreprise de se remettre à flot. Pour ce faire, durant la phase critique, ce sera à votre assureur de prendre en charge des frais complémentaires et fixes indispensables à la survie de l’entreprise. 

En d’autres termes, vous devez voir cette assurance comme une prémunition contre les dégâts importants

Souscrire à l’assurance informatique pour protéger votre entreprise

Dans certains cas, cette assurance est obligatoire. En effet, dans le cas de la disponibilité d’un parc informatique d’envergure, votre entreprise devra absolument y souscrire. Cela conserve également les sociétés qui s’occupent de la gestion importante de services en ligne. Ainsi, c’est une couverture qui permet de fournir une protection pour les ordinateurs de la société en cas de pertes ou de dégâts. Celle-ci concerne aussi les multiples bases de données numériques et les frais déboursés pour reconstruire les potentiels dégâts en cas de soucis.

Vous ne devez pas négliger les dégâts qui peuvent découler d’une panne informatique, peu importe sa taille. Ainsi, prendre cette assurance est essentiel. 

Souscrire à l’assurance informatique pour protéger votre entreprise

S’adapter avec son temps en souscrivant à une assurance cybersécurité

Les attaques de type Ransomwares ne cessent d’évoluer tant en nombre qu’en sophistication. En effet, les grandes entreprises traitent chaque année une centaine d’attaques de ce type. Vous devez savoir que c’est la survie même de l’entreprise qui en est affectée. Néanmoins, des secteurs sont plus touchés que d’autres. Pour en apprendre plus sur les attaques par rançongiciels, vous pourrez consulter annuellement le CESIN (Club des Experts de la Sécurité de l’Information et du Numérique), pour connaître les entreprises et les activités les plus concernées. 

Pour ce qui est des conséquences, les cyberattaques provoquant d’importants dégâts au niveau du business, comme : 

  1. un site internet indisponible ;
  2. une production perturbée ;
  3. un chiffre d’affaires en baisse. 

Néanmoins, d’autres parties de votre entreprise peuvent être affectées. En effet, les hackers peuvent viser l’usurpation d’identité, l’infection de votre système ou encore le vol de vos informations personnelles. 

Il est important que vous vous rendiez également compte que ce risque croît avec la propagation des objets connectés qui regorgent de failles de sécurité. D’ailleurs, même avec l’embarcation de l’IA pour résoudre des soucis de sécurité sur le web, le résultat n’est satisfaisant qu’à 53 %. 

assurance cybersécurité

Il faut savoir que la protection contre les cyber-risques est insuffisantes avec les assurances : 

  1. tous risques informatiques ;
  2. RC Pro ;
  3. fraude. 

En effet, prendre l’assurance Fraude permet de profiter d’une couverture efficace pour le patrimoine financier, comme la trésorerie, les comptes bancaires ou encore l’épargne. Toutefois, en cas d’atteinte à l’intégrité du réseau informatique de l’entreprise ou aux informations que vous détenez, 

Pour ce qui est de la RC Pro, elle montre l’inconvénient de l’absence de sécurité pour les dégâts concernant la cyber-attaque. 

Enfin, pour l’assurance tous risques informatiques, elle ne permet d’offrir qu’une bonne couverture pour les dégâts matériels causés à votre équipement informatique. Cependant, en cas d’attaque, les retombées sont principalement liées à l’activité de manière générale, et à la chaîne d’approvisionnement de manière spécifique. De ce fait, il n’y a aucune indemnisation ou prise en charge pour la perte d’argent, de temps ainsi que de ressources.

Sommaire:

Comment un dirigeant peut se couvrir contre la perte de mandat involontairement ?

Le régime de Pôle Emploi ne concerne généralement pas les mandataires sociaux ou les dirigeants. Face à cela, pour être constamment prêt aux risques...

Quels sont les critères qui peuvent impacter le prix d’une assurance professionnelle ?

Comme expliqué dans l’article concernant l’assurance professionnelle, la souscription à ce type de contrat n’est obligatoire que pour certains secteurs, même si pour assurer...

Comment fonctionne une mutuelle pour chat ?

Les propriétaires de chats doivent absolument penser à protéger leur animal de compagnie. Pour ce faire, il faudra souscrire à une mutuelle, mais pas...

Comment procéder à l’identification des risque et leur évaluation au sein d’une entreprise ?

La démarche de prévention au sein d’une entreprise contient une étape importante auquel il faudra attribuer une importance considérable : c’est l’évaluation des risques...

L’utilité de l’assurance tous risques chantier

Le maître d’ouvrage a souvent recours à l’assurance tous risques chantier pour bénéficier d’une couverture contre divers dégâts potentiels pouvant se produire durant des...