Accueil ASSURANCE MOTO Jeune conducteur : comment bien assurer son scooter ?

Jeune conducteur : comment bien assurer son scooter ?

Comme pour les conducteurs de véhicules à 4 roues, la souscription à une assurance est un passage obligatoire pour tout jeune scootériste. Cette obligation est définie aux articles L. 211-1 et L. 211-2 du Code des Assurances. Si vous souhaitez assurer votre scooter, voici tout ce que vous devez savoir pour y arriver.

Sommaire:

Tenir compte des pièces essentielles à l’assurance d’un scooter

scooter-assurance-marseilleAfin de s’assurer de l’identité du souscripteur, les assureurs se doivent de vérifier les déclarations de ce dernier. Pour cela, ils exigent la réunion de plusieurs pièces officielles. Ces documents leur permettront de justifier le profil du conducteur.

Une photocopie de la carte grise

Depuis janvier 2011, tous les cyclomoteurs (neufs ou d’occasion) doivent être immatriculés, la carte grise faisant foi de cette démarche. Ainsi, qu’elle soit définitive ou provisoire, elle est essentielle à l’identification d’un véhicule. C’est grâce à elle que l’assureur pourra confirmer que vous êtes bel et bien le propriétaire du scooter.

Une copie du permis de conduire

Pour pouvoir circuler avec votre scooter, il est obligatoire que vous ayez un permis de conduire. Dans ce sens, l’assureur se doit de vérifier si vous disposez d’une pièce effective et appropriée au scooter à assurer. Par ailleurs, si vous êtes né en 1988 ou dans les années qui suivent et que vous n’avez pas l’ASSR (Attestation Scolaire de Sécurité Routière), vous devrez obligatoirement passer un examen portant sur les règles de sécurité routière afin d’obtenir une ASR (Attestation de Sécurité Routière).

Cette accréditation vous permettra de suivre la formation pratique du BSR (Brevet de Sécurité Routière) qui correspond à la catégorie AM du permis de conduire.

Un relevé d’information bancaire

Si vous souhaitez effectuer le paiement de votre prime d’assurance moto jeune conducteur par un prélèvement automatique, il vous faudra fournir votre relevé d’identité bancaire (RIB) ou votre relevé d’identité postal (RIP). Grâce à cela, l’assureur pourra ponctionner directement la prime d’assurance auprès de votre banque.

Considérer les différentes assurances selon le type de scooter

En fonction des caractéristiques de votre scooter et de sa puissance, les garanties et les obligations peuvent être différentes.

Les scooters de 50 cm3

assurance-jeune-scooterÉtant généralement peu onéreuse, la conduite d’un scooter de 50 cm3 nécessite une assurance responsabilité civile. En plus de cette couverture, il est recommandé d’opter pour une garantie vol afin de vous protéger des voleurs. Par ailleurs, il est important de préciser que pour conduire ce type de scooter, il faut avoir au moins 14 ans et être titulaire d’un permis de conduire AM ou BSR, selon la situation.

Les scooters de 125 cm3

Beaucoup plus puissant que le précédent modèle, ce scooter est de facto plus onéreux. Ainsi, en plus de l’assurance au tiers exigée, il est recommandé de souscrire à une assurance intermédiaire comme l’assurance tous risques. Pour circuler avec un scooter de 125 cm3, la loi exige que le conducteur soit au moins âgé de 16 ans.

il doit également disposer au minimum d’un permis A. Les détenteurs de permis B peuvent conduire ce type de scooter s’ils justifient de 2 ans d’ancienneté et d’une formation pratique BSR.

Les scooters électriques

Les scooters électriques sont également considérés par la loi comme des cylindrées (50 cm3, 125 cm3, etc.). Dans ce sens, leur utilisation nécessite au minimum une assurance au tiers. Cependant, selon la taille, le prix et la fréquence d’utilisation, vous pouvez avoir besoin d’autres types garantis.

Sur quels critères choisir son assurance pour scooter ?

Vous avez fait l’acquisition d’un scooter, et avez préparé une check-list des pièces officielles à préparer pour établir un contrat d’assurance. C’est un très bon début, mais avez-vous une idée de l’assurance que vous comptez choisir ? Les compagnies d’assurances sont nombreuses, tout autant que les formules proposées. Difficile dans ce contexte d’être sûr de choisir le contrat le plus adapté à ses besoins, et de ne pas le payer plus cher que de raison. Pour vous aider à faire un choix éclairer, voici quelques conseils.

Cibler les critères essentiels pour une bonne couverture

Une bonne assurance, c’est une assurance qui ne vous coûte pas une petite fortune chaque mois, mais surtout une protection adaptée à vos besoins. Pour trouver votre Graal, le mieux est de noter les points de couverture ou de prise en charge importants en fonction de votre utilisation du deux-roues :

  • Cela peut être une garantie contre le vol, si votre scooter ne peut pas être stationné dans un garage, ou au moins dans un parking fermé.
  • Une prise en charge du coût d’achat de votre équipement, surtout si vous avez investi un budget conséquent dans ce dernier.
  • Une assistance à 0 km si votre scooter refuse de démarrer en bas de chez vous.
  • Le prêt d’un véhicule en cas de panne du vôtre.

Faire appel à un spécialiste de l’assurance pour deux-roues

Si vous ne savez pas vers quel assureur vous tourner, l’idéal est de vous renseigner auprès d’une compagnie dont la spécialité est l’assurance des motos, scooters ou quads, comme April Moto. Ce genre d’assureur connaît parfaitement les besoins des scootéristes et des motards, et propose des formules à plusieurs niveaux de couvertures qui permettent de protéger le chauffeur, le véhicule et l’équipement. Pour plus d’informations, rendez-vous sur https://www.april-moto.com/assurance-scooter/ .

Sommaire:

Comment un dirigeant peut se couvrir contre la perte de mandat involontairement ?

Le régime de Pôle Emploi ne concerne généralement pas les mandataires sociaux ou les dirigeants. Face à cela, pour être constamment prêt aux risques...

Quels sont les critères qui peuvent impacter le prix d’une assurance professionnelle ?

Comme expliqué dans l’article concernant l’assurance professionnelle, la souscription à ce type de contrat n’est obligatoire que pour certains secteurs, même si pour assurer...

Comment fonctionne une mutuelle pour chat ?

Les propriétaires de chats doivent absolument penser à protéger leur animal de compagnie. Pour ce faire, il faudra souscrire à une mutuelle, mais pas...

Comment procéder à l’identification des risque et leur évaluation au sein d’une entreprise ?

La démarche de prévention au sein d’une entreprise contient une étape importante auquel il faudra attribuer une importance considérable : c’est l’évaluation des risques...

L’utilité de l’assurance tous risques chantier

Le maître d’ouvrage a souvent recours à l’assurance tous risques chantier pour bénéficier d’une couverture contre divers dégâts potentiels pouvant se produire durant des...