Accueil ASSURANCE HABITATION Les paramètres à prendre en compte avant d'acquérir en copropriété

Les paramètres à prendre en compte avant d’acquérir en copropriété

L’acquisition d’un logement au sein d’une copropriété vous contraindra à réaliser des dépenses différentes à celles nécessaires lors de l’achat d’une maison individuelle. Les contraintes sont également différentes. Ainsi, il ne faudra pas vous contenter de visiter le logement en lui-même. Vous devrez aussi faire une inspection générale des parties partagées, dans un but d’évaluation du niveau d’entretien et de l’état de celles-ci. Ajoutez à cela que vous devrez vous informer concernant le prix des charges que vous devrez assumer chaque année ainsi que celui des travaux nécessaires à l’installation. C’est l’unique démarche à suivre pour vous assurer la réussite de votre projet d’investissement immobilier. Dans la suite de ce guide, nous vous proposons de découvrir les paramètres à prendre en compte avant d’acquérir un logement dans une copropriété. 

Sommaire:

La sélection du syndicat s’occupant de la gestion de la copropriété

Lorsque vous achetez un logement en copropriété, le principal point positif qui en découle est sans contestation celui de la disponibilité d’un syndic. C’est cet organisme qui se charge à votre place de l’entretien de l’immeuble ainsi que des rénovations. Vous n’aurez pas à vous occuper des poubelles et encore moins à nettoyer les escaliers extérieurs. 

Pouvant être une personne morale ou physique, le syndicat de copropriété détient un rôle primordial dans le quotidien d’un copropriété. En effet, c’est ce dernier qui tend à préserver les intérêts communs des copropriétaires et s’occupe de gérer convenablement les parties communes.

Dans la majorité des cas, les copropriétés optent pour le recours aux services d’un syndicat professionnel. C’est un cabinet qui s’occupe de la gestion de la copropriété en échange d’une rémunération. Ainsi, en fonction des besoins des copropriétaires, il est en droit d’embaucher des artisans extérieurs pour entretenir les parts extérieures. Ajoutez à cela que c’est ce cabinet qui devra s’occuper de la comptabilité de l’immeuble et de couvrir les charges trimestrielles envers les copropriétaires. Par contre, il faudra bien examiner le choix du prestataire. En effet, vous devrez impérativement sélectionner un cabinet de gestion de copropriété disposant d’une assurance et d’une carte professionnelle. 

La sélection du syndicat s’occupant de la gestion de la copropriété

Afin d’économiser, il est possible aux copropriétaires d’opter pour les services d’un syndicat bénévole. Dans ce cas, la charge de la gestion des diverses tâches, tant financières que administratives, reviendra à un des copropriétaires. Néanmoins, le conseil syndical le soutient dans ses tâches. Toutefois, cette alternative ne convient qu’aux copropriétés de petite taille présentant une entente cordiale entre les différents copropriétaires. Ajoutez à cela que la personne sélectionnée doit non seulement habiter dans la copropriété en tant que propriétaire et non bailleur. Mais également avoir un certain acquis en droit pour ne pas dépenser inutilement de l’argent en conseil. 

Pour finir, un mandat a une durée d’une année autant dans le cas d’un syndic bénévole que professionnel. Toutefois, son renouvellement est possible lors de la tenue de l’assemblée totale des copropriétaires.

Le coût de l’intervention des prestataires extérieurs au sein de la copropriété

En moyenne, pour chaque mètre carré, le prix du service de gardiennage au sein d’un immeuble est de 9 euros par an et par mètre carré. Ainsi, dans un but d’économie, il est possible d’opter pour l’externalisation des tâches qu’exerce habituellement le gardien, comme : 

  1. entretenir le hall d’entrée de l’immeuble ;
  2. faire sortir les poubelles ;
  3. réceptionner le courrier. 

Toutefois, il est important de réaliser que la qualité de vie dans une copropriété est considérablement assurée avec la présence de ses prestations. De plus, elles représentent une plus-valus pour la copropriété au sein du marché, surtout pour ceux qui désirent louer leur appartement. Par conséquent, il faudra vous assurer que ses prestations sont qualitatives et que le prix du prestataire soit adapté. 

En somme, pour une personne désireuse d’acquérir un logement au sein d’une copropriété, il faudra qu’elle réalise une surveillance considérable des comptes ainsi qu’une évaluation du rapport prix / qualité des prestations. Sans oublier aussi de réaliser une vérification du prix pour des différents employés d’entretien au sein du coût annuel de la copropriété. Vous devez savoir que vous pourrez vous concerter avec les propriétaires afin de réaliser une renégociation avec les prestataires chaque année en jouant la carte de la concurrence. 

Les travaux à prévoir dans une copropriété

Les copropriétaires se préoccupent peu des travaux courants, car il ne nécessite qu’un budget minime. Cependant, les charges financières des travaux d’investissement peuvent être assez conséquentes. En effet, la facture qui peut résulter d’un ravalement de façade, une rénovation de l’ascenseur ou un remplacement d’une ancienne chaudière centrale sera assez conséquente. 

Les travaux à prévoir dans une copropriété

Par conséquent, optez pour une acquisition en copropriété qu’après la pose d’un diagnostic aussi bien sur les parties communes que le bâti. Après cela vous devrez examiner tous les documents que partagera avec vous le vendeur du bien et prêtez une attention toute particulière aux procès-verbaux qui sont ressortis des diverses assemblées générales. Sans oublier également d’étudier minutieusement le carnet d’entretien de la copropriété. 

A travers ses documents, il vous sera possible de déterminer si des travaux d’ampleur ont été mis en place ou si ces investissements importants ont été reportés. Vous pourrez également être au courant de l’état de la copropriété. Ce qui sera indispensable pour une anticipation du budget des charges à assumer par an. Vous devez savoir que dans certains cas la ville peut exiger la mise en place de travaux afin de conformer l’immeuble aux normes actuelles. Cela peut s’agir de ravaler la façade de l’immeuble ou encore de remplacer un chauffage fonctionnant au fioul. 

Les assurances et les charges dans un immeuble de copropriété

Lorsque vous vous apprêtez à acquérir un bien en copropriété, votre préoccupation principale sera inévitablement le coût des charges annuelles. Toutefois, vous devez savoir que c’est un budget qui varie selon la quota-part dont vous disposerez au sein de la copropriété. De ce fait, avant d’apposer votre signature, une vérification est nécessaire concernant le quota-part destiné au lot à acquérir. Ce dernier doit être proportionné à votre superficie et à celle des copropriétaires restants.

Les plus importantes charges sont celles qui découlent du : 

  1. gardiennage avec un budget de 9 euros par mètre carré ;
  2. chauffage avec 12.50 euros par mètre carré ;
  3. entretien global 6.20 euros par mètre carré.

En parallèle, vous devrez prêter aussi une attention considérable aux assurances. Ainsi, avant de conclure la transaction, il faudra analyser le niveau de couverture que propose l’assurance protégeant la copropriété. C’est ainsi que vous pourrez déterminer les risques contre lesquels vous serez protéger et le coût à payer chaque année pour cette couverture. 

Vous devez vous assurer que l’ensemble des risques classiques sont présents. Mais nous conseillons aussi comme acte préventif d’ajouter des garanties qui couvriront les frais d’experts et le coût de recherches de fuites d’eau. Vous pourriez même trouver des offres d’assurance qui proposent une couverture en cas de défauts de paiement des copropriétaires. 

Par contre, il est nécessaire de réaliser que l’assurance copropriété n’est pas suffisante pour vous protéger. En effet, il est recommandé aux propriétaires de l’immeuble de réaliser une souscription à une assurance multirisque habitation. Ainsi, ce coût devra aussi être inclus dans le budget d’acquisition.

Quels sont les documents à étudier impérativement avant d’acquérir un bien en copropriété ?

Avant d’acquérir un appartement au sein d’un immeuble de copropriété, vous devrez impérativement étudier 3 documents importants

Le règlement de l’immeuble

Vous pourrez y découvrir les diverses informations concernant la destination de la copropriété, les parties privatives et celles qui sont communes. 

Le carnet d’entretien de la copropriété

En l’examinant, il sera possible de connaître tous les travaux de maintenance et d’entretien effectués au sein du bien. 

Le carnet d’entretien de la copropriété

Les procès-verbaux des assemblées générales 

C’est un ensemble de documents qui vont vous permettre de déterminer les travaux prévus et ceux qui ont été reportés. C’est en les examinant que vous pourrez connaître l’entente qui sévit entre les copropriétaires.

Enfin, dans le cas où vous projetez de louer une acquisition dans une copropriété, il est nécessaire d’examiner le règlement de celle-ci afin de savoir si vous en avez le droit.

Sommaire:

Comment un dirigeant peut se couvrir contre la perte de mandat involontairement ?

Le régime de Pôle Emploi ne concerne généralement pas les mandataires sociaux ou les dirigeants. Face à cela, pour être constamment prêt aux risques...

Quels sont les critères qui peuvent impacter le prix d’une assurance professionnelle ?

Comme expliqué dans l’article concernant l’assurance professionnelle, la souscription à ce type de contrat n’est obligatoire que pour certains secteurs, même si pour assurer...

Comment fonctionne une mutuelle pour chat ?

Les propriétaires de chats doivent absolument penser à protéger leur animal de compagnie. Pour ce faire, il faudra souscrire à une mutuelle, mais pas...

Comment procéder à l’identification des risque et leur évaluation au sein d’une entreprise ?

La démarche de prévention au sein d’une entreprise contient une étape importante auquel il faudra attribuer une importance considérable : c’est l’évaluation des risques...

L’utilité de l’assurance tous risques chantier

Le maître d’ouvrage a souvent recours à l’assurance tous risques chantier pour bénéficier d’une couverture contre divers dégâts potentiels pouvant se produire durant des...