Accueil MUTUELLE Peut-on prendre une assurance vie pour quelqu'un d'autre ?

Peut-on prendre une assurance vie pour quelqu’un d’autre ?

La responsabilité qu’incombe le fait de prendre soin d’un proche, ou d’un tiers en général, inclut de s’occuper de divers aspects de sa vie. En effet, il vous revient de vous assurer du bon déroulement de son quotidien, tant sur le plan financier que moral. Ainsi, dans le processus de gestion de ses finances, plusieurs alternatives s’offrent à vous pour rendre cette responsabilité moins prenante. C’est d’ailleurs ce que propose la souscription à l’assurance vie par un tiers. C’est-à-dire, qu’une autre personne, autre que celle dont le contrat comprend le nom, peut contracter cette assurance. Dans ce cas, une clause dans le contrat va être intégrée pour spécifier cette requête. De plus, l’assureur va exiger des démarches spécifiques lors de la souscription. 

L’importance de l’assurance vie 

Avant toute chose, il est important de comprendre que l’assurance vie n’est pas une alternative d’épargne indiquée uniquement aux personnes âgées. En effet, l’assurance vie doit être perçue comme un support d’investissement pour le placement de votre capital qui montre bien plus d’avantages que le livret bancaire. 

La souscription à l’assurance vie permet l’atteinte de plusieurs objectifs

Une assurance vie permet d’atteindre deux principaux objectifs simultanément. En effet, d’un côté, le souscripteur peut procéder à la désignation d’un bénéficiaire ou de plusieurs bénéficiaires du contrat, après son décès. Ces derniers peuvent être :

  1. son conjoint ;
  2. ses enfants ou petits enfants ;
  3. les proches héritiers ;
  4. un tiers qui ne fait pas partie de sa famille.

Ainsi, le capital constitué leur sera transmis, lors de la succession. D’un autre côté, la souscription aux assurances vie permet de réaliser un rendement à travers la fructification du capital et la constitution d’une épargne. 

La souscription à l’assurance vie permet l’atteinte de plusieurs objectifs

La diversité d’un contrat d’assurance vie

Lors de la souscription à une assurance, l’assureur vous propose de réaliser une rente à travers un investissement dans l’or, les obligations, l’immobilier, les actions, etc. Et ce, en ayant des fonds et un contrat uniques. Ainsi, en fonction du risque que le souscripteur désire prendre, il pourra investir dans des fonds sécurisés, équilibrés ou risqués.

La fiscalité de l’assurance vie

Les versements constituant votre capital assurance vie jouissent annuellement d’une fiscalité dégressive. Ainsi, si vous voulez procéder au rachat, une exonération d’impôt, partiel ou total, sera appliquée au fil des ans. Par exemple, prenons le cas d’une personne ayant réalisé 10 000 euros d’intérêts grâce à son contrat assurance vie. Si elle désire procéder au rachat de son contrat, les taux d’intérêts retirés varient en fonction de l’âge de son contrat : 

  • moins de 4 ans : 35 %
  • entre 4 à 8 ans : 15 %
  • 8 ans et plus : 7.5 %

Dans le cas du décès du souscripteur, les bénéficiaires du contrat reçoivent le capital qui leur est dû, sans qu’il soit inclus dans les droits de succession. Ce qui réduit la charge fiscale habituelle appliquée lors d’une succession. Cependant, il faut savoir que le taux d’imposition dépend de la date de souscription et de l’âge du souscripteur, au moment du décès.

La fiscalité de l’assurance vie

Prendre une assurance vie pour quelqu’un d’autre

Pour souscrire à un ou plusieurs contrats d’assurance vie, pour une autre personne, il sera nécessaire de commencer par la désignation de l’assuré. Ainsi, vous prenez la responsabilité d’assurer la vie d’une tiers personne. Cela se fait généralement pour un conjoint, un de vos parents, votre enfant, vos grands-parents, vos petits-enfants, un employé, etc. Ainsi, il vous sera possible de souscrire à une assurance vie pour toute personne qui présente un intérêt pour vous. Et ce, qu’il soit moral ou financier. Cependant, une lettre permissive est indispensable, pour souscrire à une assurance vie, pour une personne ne faisant pas partie des catégories citées précédemment.

Prendre une assurance vie pour quelqu'un d'autre

Le concept de l’indemnisation pour une assurance vie souscrite pour quelqu’un d’autre

Le choix du bénéficiaire est une charge qui vous reviendra également lorsque vous souscrivez à une assurance vie, pour quelqu’un d’autre. Il faut savoir qu’il est possible de vous désigner vous-même ou indiqué une autre personne désignée par l’assuré. Cependant, des organismes peuvent également faire partie des bénéficiaires. 

Il faut savoir que si aucun bénéficiaire n’est indiqué dans les informations du contrat assurance vie, le bénéficiaire sera automatiquement vous.

Comment souscrire à une assurance vie pour quelqu’un d’autre ?

La situation d’une personne peut vous amener à vouloir contacter, à sa place, une assurance vie. Cela permettra de fournir une protection financière aux proches de cette personne, après son décès. Et ce, en léguant un héritage et en s’assurant que le coût funéraire ne soit pas à leur charge. De plus, le patrimoine légué est exonéré d’impôt.

Ainsi, pour souscrire à une assurance vie pour quelqu’un d’autre, il faudra commencer en fixant plusieurs objectifs en adéquation avec les besoins de l’assuré. Grâce à cela, il vous sera plus aisé de sélectionner le type de produit adapté à sa situation. Durant l’étape du questionnaire, attention à ne pas faire de déclaration erronée, que ce soit sur l’âge ou sur l’état de santé de la personne. Car, cela constitue un motif valable de rupture de contrat.

La démarche à suivre pour souscrire à une assurance vie pour quelqu'un d'autre

L’ouverture du contrat assurance vie

Une fois que l’assureur a évalué le questionnaire, il vous donnera confirmation de l’ouverture du contrat d’assurance vie, pour la personne qui en bénéficie. Dès lors, pour que celle-ci jouisse de la protection que confère ce contrat, il faudra réaliser un premier versement. Il faut savoir que le montant d’un versement n’est ni plafonné ni déterminé par un seuil minimal. 

En outre, il est important de tenir au courant l’assureur de tout changement dans la vie de l’assuré. Cela concerne notamment sa situation financière, son état de santé, etc.

L'ouverture du contrat assurance vie 

Pour ce qui est du montant de l’assurance vie, il dépendra principalement du type de produit sélectionné. Cependant, il est important de réaliser qu’aucun impôt n’est appliqué sur tout versement effectué dans le contrat de l’assurance vie. 

Les situations où il n’est pas possible de souscrire à une assurance vie pour une autre personne

Enfin, il faut savoir qu’il vous sera difficile, voire impossible, de souscrire à une assurance vie pour certaines personnes. En effet, les enfants ayant 12 ans et moins ne peuvent être assurés. Et cela est également valable pour les personnes sous tutelle ou résidant en milieu psychiatrique. Afin d’y parvenir, il sera nécessaire de demander l’accord d’un juge ou d’un parent. Néanmoins, cela ne garantit pas l’obtention de l’accord de l’assureur.

Est-il obligatoire de souscrire à une assurance habitation avant la signature de l’acte de vente ?

De nombreuses démarches administratives doivent être mises en place pour vendre un logement ou en acquérir un. En effet, tant l'acheteur doit vérifier certains...

Comment résilier son contrat de gaz ?

La décision de changer de fournisseur d’énergie (gaz ou électricité) peut être issue de la volonté de profiter de meilleurs tarifs ou suite à...

8 chevaux fiscaux correspondent à combien de chevaux ?

La connaissance de plusieurs données spécifiques sur un véhicule est nécessaire avant de l’acheter ou au moment de la réalisation de la carte grise....

Quelle mutuelle pour un demandeur d’emploi ?

La Sécurité sociale ne cesse de réduire ses remboursements. Face à cela, la population se retrouve contrainte d’opter pour une couverture complémentaire santé. Néanmoins,...

Comment trouver une mutuelle dentaire qui rembourse à 400% ?

Le taux est la valeur la plus utilisée pour déterminer le niveau de remboursement d’une mutuelle santé. Ainsi, le coût de la cotisation est...